Le leader de la e-politique depuis

Les 100 jours numériques de MACRONLes 100 jours numériques de MACRON montrent une chute d’activité sur le site du parti « La République en Marche ».

Le suivi du trafic des sites internet est bien plus révélateur que les sondages.

En effet, les Citoyens lorsqu’ils s’intéressent à un parti politique, visitent en permanence le site web du parti pour y chercher des nouvelles ou des infos.

Le trafic du site permet donc de voir combien de Français s’intéressent au mouvement jour après jour sans aucune tricherie.

Nous savons bien que les sondages sont victimes eux, de mensonges ou de réponses erronées qui faussent les résultats.

Quand aux réseaux sociaux tels que TWITTER ou FACEBOOK, les chiffres annoncés sont sous la coupe des Américains.

Par conséquent  le contrôle est impossible et les valeurs exposées au public peuvent très bien dissimuler une tentative de manipulation.

Suivre le trafic des sites est un moyen fiable d’évaluer la popularité des partis et par conséquent celle de leurs leaders.

De nombreux bouleversements ont eut lieu suite à la dernière élection Présidentielle.

 

Classement internet des partis politiques

LOGO NOM CREATION Site INTERNET POSITION SENS Classement INTERNET
Classement internet des partis politiques LES REPUBLICAINS 2001  www.les-republicains.net 1 47.720
LA REPUBLIQUE

EN MARCHE

2017 www.en-marche.fr 2 48.487
LA FRANCE

INSOUMISE

2016 www.lafranceinsoumise.fr 3 106.689
Classement internet des partis politiques FRONT NATIONAL 1972 www.frontnational.com 4 149.212
Classement internet des partis politiques PARTI SOCIALISTE 1969 www.parti-socialiste.fr 5 447.752
Classement internet des partis politiques EUROPE ECOLOGIE LES VERTS 2010 eelv.fr  6 483.561
PARTI COMMUNISTE

FRANCAIS

 1920 www.pcf.fr  7 504.166
Classement internet des partis politiques Les Républicains 2015 www.republicains.fr 8 ↓↓ 600.489
Classement internet des partis politiques Le MODEM 2007 www.mouvementdemocrate.fr 9 909.771

Les meilleurs sites en vert

Tout d’abord, le nouveau mouvement politique « La République en Marche » apparu en 2017, a explosé sur le net dès son apparition.

Par conséquent, il a dépassé « Les Républicains » le 31 Mars 2017 au lancement de la campagne électorale.

Il faut saluer le travail et la compétence des équipes de ce nouveau mouvement.

Ils n’ont pas économisé leurs efforts sur le web pour dépasser tout les autres mouvements.

Mais il ne suffit pas de briller momentanément, il faut se maintenir dans le temps.

Fin juin, soit 100 jours plus tard approximativement, le trafic a amorçé une chute continue de plus en plus rapide.

Le 17 Août, le trafic de « La République en Marche » passait sous le niveau du nôtre et continue de chuter rapidement.

L’effet « MACRON » a disparu !

Nous, nous nous maintenons à notre place de leader… depuis 2014 !

Les sites moyens en orange

De même, le nouveau mouvement « La France Insoumise » a fait une percée remarquable, mais commence à lasser ses partisans, vu sa chute actuelle.

Les rêves et les fantasmes générés par la période électorale ne durent jamais longtemps.

L’échec du « Front National » aux élections, après la prestation télévisée minable de sa représentante a marqué les esprits.

Il se traduit par une chute importante du trafic sur son site qui montre bien la déception des Français.

Les mauvais sites en rouge

Enfin, tous les partis traditionnels se sont effondrés sur le web et les chutes continuent.

Le parti qui recule le plus est celui des Républicains de SARKOZY, avec une chute vertigineuse qui devrait inquiéter ses dirigeants.

Ils n’ont pas compris que leur communication était mauvaise et totalement inadaptée au web.

Les affaires n’ont pas arrangées leur position, c’est une évidence !

Mais leur mauvais positionnement sur le net existe depuis plusieurs années et démontre un problème de fond : leur incompréhension du système.

Pour briller sur le net, il ne suffit pas de confier l’affaire à un « jeune politique » (qui d’ailleurs, pense souvent comme un vieux).

Il faut surtout trouver des gens compétents qui possèdent la culture et le savoir du net.

Malheureusement, les vieux partis sont prisonniers de leur culture obsolète et de leurs organisations minées par les ambitions personnelles.

Les absents

Tous les autres partis ou mouvements ne sont pas notés et par conséquent sont invisibles sur la toile : leur trafic est inexistant.

 

A ce jour, LES REPUBLICAINS maintiennent leur première place et comptent bien rester en tête du défi numérique pour échanger avec l’ensemble des Français.

En dessous de 2000 visites par jour, le trafic n’est pas suffisant pour être représentatif et tous les sites deviennent quasiment invisible sur la toile.

Le nombre de sites dans le monde a dépassé le milliard en 2017.