Anticor relance l’affaire Ferrand : « Nous ne sommes pas d’accord avec l’analyse du procureur »

Selon l’association anticorruption, la « prescription n’est pas acquise » dans l’enquête qui vise le chef de file des députés LREM, soupçonné de favoritisme dans un montage immobilier, en Bretagne. Lire la suite

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*