Le leader de la e-politique depuis

Analyses

Relancer la participationCommuniqué de presse du club Nouveau Siècle

Pour réussir l’application des ordonnances, il est impératif de relancer la participation.


Le Club Nouveau Siècle a suivi avec intérêt la préparation et la promulgation des cinq premières ordonnances visant à réorganiser le Code du travail.

Le Club Nouveau Siècle a pris acte de la mise en oeuvre de la politique réformiste du Président de k République et de son gouvernement, conformément à leurs engagements.

La volonté est présente.

Les premières mesures sont encourageantes.

En particulier, l’orientation du dialogue social vers plus de subsidiarité avec l’ouverture des négociations par branches, voire par entreprise afin d’aboutir au meilleur accord possible.

L’objectif de créer un choc de confiance au sein du patronat pour inciter au développement de l’emploi est manifeste. Continuer la lecture

Après la flexibilité, la sécurité

 

Après la flexibilité, la sécurité.

C’est fait. Les Ordonnances ont été signées par le Président de la République le 22 Septembre 2017.

Leur application sera complète dans moins de 3 mois.

Le 1er volet de la « transformation » sociale est ainsi réalisé, c’est celui de la flexibilité.

Dès Octobre 2017, le 2èm volet va être mis en chantier – réforme de la formation professionnelle, puis celle de l’assurance chômage, c’est celui de la sécurité.

Il est très attendu car il doit équilibrer celui de la flexibilité, dans un contrat gagnant / gagnant pour tous. Continuer la lecture

La suppression de l’ISF : la mesure juste est-elle possible ?La suppression de l’ISF : la mesure juste est-elle possible ?

 

Cet article fait suite à celui IFI ou IPE du 13 Septembre 2017

 

La volonté du Président MACRON et du Gouvernement de supprimer l’ISF sur les valeurs mobilières (les placements financiers) pour essayer de maintenir des riches nationaux et d’en attirer d’autres capables d’investir dans l’économie française est à saluer, tant elle ressort du simple bon sens économique.

Alors qu’une polémique très vive se développe avec le projet de loi, comment pouvait-on s’imaginer qu’il pouvait en être autrement dans un pays, la France, dont Alexis de Tocqueville a dit il y a presque deux siècles « Les Français veulent l’égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l’esclavage. » puis Charles de Gaulle il y a plus de 75 ans « Tout Français désire profiter d’un ou plusieurs privilèges, c’est sa façon d’exprimer sa passion pour l’égalité. ». Continuer la lecture

Quand ? après les OrdonnancesA l’heure où les Ordonnances sur le Travail pour améliorer l’emploi vont être publiées puis promulguées, il paraît nécessaire de rappeler quelques réalités simples :

  • la position extérieure nette (indicateur clé jamais cité) fin 2016 de la France est de – 350 milliards d’euros, celle de l’Allemagne de + 1.800 milliards d’euros (les 2 pays étaient à égalité en 2000 – 2003 avec environ + 150 milliards d’euros) soit un écart de 1 an de PIB en défaveur de la France en 15 ans…
  • … un exploit à saluer et à méditer !!!
  • Le solde de la balance du commerce extérieur au 1er semestre 2017, est en France de – 34,5 milliards d’euros, en Allemagne de + 122 milliards d’euros.
  • La part de l’industrie dans le PIB en 2016 est en France de 11%, en Allemagne de 23% (les 2 pays étaient à égalité en 1990) – sans industrie et économie puissantes, pas de puissance politique réelle.

Continuer la lecture

Les 100 jours numériques de MACRONLes 100 jours numériques de MACRON montrent une chute d’activité sur le site du parti « La République en Marche ».

Le suivi du trafic des sites internet est bien plus révélateur que les sondages.

En effet, les Citoyens lorsqu’ils s’intéressent à un parti politique, visitent en permanence le site web du parti pour y chercher des nouvelles ou des infos.

Le trafic du site permet donc de voir combien de Français s’intéressent au mouvement jour après jour sans aucune tricherie.

Nous savons bien que les sondages sont victimes eux, de mensonges ou de réponses erronées qui faussent les résultats.

Quand aux réseaux sociaux tels que TWITTER ou FACEBOOK, les chiffres annoncés sont sous la coupe des Américains.

Par conséquent  le contrôle est impossible et les valeurs exposées au public peuvent très bien dissimuler une tentative de manipulation.

Suivre le trafic des sites est un moyen fiable d’évaluer la popularité des partis et par conséquent celle de leurs leaders.

De nombreux bouleversements ont eut lieu suite à la dernière élection Présidentielle. Continuer la lecture