Le leader de la e-politique depuis

Analyses

Statut de la Première Dame 

Le Premier Ministre a pu dire récemment avec justesse que la France est droguée à la dépense publique. Il aurait pu rajouter avec la même justesse que la France est aussi droguée aux statuts, l’une allant de pair à l’évidence avec les autres. Au moment où, au titre de la « transformation », il serait très opportun de supprimer les statuts, régimes spéciaux et autres anomalies républicaines, il est envisagé d’en créer un nouveau supplémentaire, un statut pour la Première dame. Est-ce cela la « transformation » ?. Continuer la lecture

Le respect de la RépubliqueAprès l’agression de la député LREM, les commentaires de la classe politique toute entière, le Président de la République a rappelé avec justesse le respect du aux Elus donc à la République.

Il apparaît que ce même respect est du à la République donc au Peuple par les Elus. Cela passe par des attitudes et comportements dignes et convenables notamment à l’Assemblée nationale où le « spectacle » devient affligeant. A défaut, les Députés fautifs doivent être sanctionnés avec la même force que l’auteur du coup.

Il ne saurait en la matière avoir deux poids, deux mesures sur le respect du à la République par et au Peuple.

 

Michel MERCIER

Président de l’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD

By Olivier de France

Olivier de France, directeur de recherche à l’Iris, s’exprime dans cette tribune  » Des annonces concrètes et ambitieuses ont été faites le 13 juillet par Emmanuel Macron et Angela Merkel. Mais leur finalité ne doit pas s’avérer bilatérale : elles doivent permettre au couple franco-allemand de porter cette ambition au niveau européen.

Lire la suite

"Jupiter" a-t-il des pieds d’argile ?

« Jupiter » a-t-il des pieds d’argile ?

 Une telle interrogation il y a à peine 2 mois aurait sans doute passé pour déplacée.

Depuis, il y a eu les exfiltrations de 4 Ministres principaux, un doute sur un autre, puis dernièrement les arbitrages effectués pour « économiser » 4,5 milliards d’euros dont 850 millions sur le budget de la Défense.

Cela s’est soldé par la démission du Général Pierre de Villiers, Chef d’Etat Major des Armées, une première sous la Vém République.

En regard et dans les conditions de ce qui s’est passé, l’interrogation devient possible, sinon nécessaire. Continuer la lecture

La rafle du Vel’ d’Hiv

La rafle du Vel’ d’Hiv les 16 et 17 Juillet 1942 :

le devoir de vérité

Dimanche 16 Juillet 2017, comme chaque année, la Rafle du Vel d’Hiv avec l’arrestation puis la déportation et l’extermination de 13.000 Juifs adultes pour la plupart étrangers et enfants dont beaucoup de nationalité française (il y eut très peu de survivants) a été commémorée avec une solennité particulière.

Depuis Jacques CHIRAC en 1995, alors Président de la République, la responsabilité de l’Etat français et peu à peu par la suite de la France selon le fait que l’Etat français était alors le Gouvernement de la France a été reconnue par tous les Présidents de la République successifs, aujourd’hui par le Président de la République Emmanuel MACRON.

Si cette reconnaissance d’une réalité historique incontournable est ou était nécessaire, il est ou était tout aussi nécessaire de donner des précisions sur ce drame. Ce n’est pas 13.000 personnes que les Allemands avaient prévus de rafler mais plus de 22.000 Juifs étrangers dont les enfants étaient au début exclus. Si le nombre se limite à « seulement » 13.000, c’est grâce aux actions de Français dont des policiers qui ont averti des familles juives peu avant.

Continuer la lecture