Le leader de la e-politique depuis

Analyses

Quand ? après les OrdonnancesA l’heure où les Ordonnances sur le Travail pour améliorer l’emploi vont être publiées puis promulguées, il paraît nécessaire de rappeler quelques réalités simples :

  • la position extérieure nette (indicateur clé jamais cité) fin 2016 de la France est de – 350 milliards d’euros, celle de l’Allemagne de + 1.800 milliards d’euros (les 2 pays étaient à égalité en 2000 – 2003 avec environ + 150 milliards d’euros) soit un écart de 1 an de PIB en défaveur de la France en 15 ans…
  • … un exploit à saluer et à méditer !!!
  • Le solde de la balance du commerce extérieur au 1er semestre 2017, est en France de – 34,5 milliards d’euros, en Allemagne de + 122 milliards d’euros.
  • La part de l’industrie dans le PIB en 2016 est en France de 11%, en Allemagne de 23% (les 2 pays étaient à égalité en 1990) – sans industrie et économie puissantes, pas de puissance politique réelle.

Continuer la lecture

Les 100 jours numériques de MACRONLes 100 jours numériques de MACRON montrent une chute d’activité sur le site du parti « La République en Marche ».

Le suivi du trafic des sites internet est bien plus révélateur que les sondages.

En effet, les Citoyens lorsqu’ils s’intéressent à un parti politique, visitent en permanence le site web du parti pour y chercher des nouvelles ou des infos.

Le trafic du site permet donc de voir combien de Français s’intéressent au mouvement jour après jour sans aucune tricherie.

Nous savons bien que les sondages sont victimes eux, de mensonges ou de réponses erronées qui faussent les résultats.

Quand aux réseaux sociaux tels que TWITTER ou FACEBOOK, les chiffres annoncés sont sous la coupe des Américains.

Par conséquent  le contrôle est impossible et les valeurs exposées au public peuvent très bien dissimuler une tentative de manipulation.

Suivre le trafic des sites est un moyen fiable d’évaluer la popularité des partis et par conséquent celle de leurs leaders.

De nombreux bouleversements ont eut lieu suite à la dernière élection Présidentielle. Continuer la lecture

Statut de la Première Dame 

Le Premier Ministre a pu dire récemment avec justesse que la France est droguée à la dépense publique. Il aurait pu rajouter avec la même justesse que la France est aussi droguée aux statuts, l’une allant de pair à l’évidence avec les autres. Au moment où, au titre de la « transformation », il serait très opportun de supprimer les statuts, régimes spéciaux et autres anomalies républicaines, il est envisagé d’en créer un nouveau supplémentaire, un statut pour la Première dame. Est-ce cela la « transformation » ?. Continuer la lecture

Le respect de la RépubliqueAprès l’agression de la député LREM, les commentaires de la classe politique toute entière, le Président de la République a rappelé avec justesse le respect du aux Elus donc à la République.

Il apparaît que ce même respect est du à la République donc au Peuple par les Elus. Cela passe par des attitudes et comportements dignes et convenables notamment à l’Assemblée nationale où le « spectacle » devient affligeant. A défaut, les Députés fautifs doivent être sanctionnés avec la même force que l’auteur du coup.

Il ne saurait en la matière avoir deux poids, deux mesures sur le respect du à la République par et au Peuple.

 

Michel MERCIER

Président de l’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD

By Olivier de France

Olivier de France, directeur de recherche à l’Iris, s’exprime dans cette tribune  » Des annonces concrètes et ambitieuses ont été faites le 13 juillet par Emmanuel Macron et Angela Merkel. Mais leur finalité ne doit pas s’avérer bilatérale : elles doivent permettre au couple franco-allemand de porter cette ambition au niveau européen.

Lire la suite