Le leader de la e-politique depuis

historique d’une création et filiation

Historique d’une création et filiation

Les Républicains

Ce mouvement dont les statuts ont été déposés le 14 Novembre 2001 à la Préfecture de Police de PARIS, a été créé à l’initiative de Michel MERCIER, alors Délégué Général de l’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD, en accord avec son Président Elie-Jacques PICARD, Résistant Déporté et ancien bras droit de Gilbert GRANVAL.

Deux entrepreneurs de la société civile, Jean Marie CHAUDET et Jean Marc SALLABERRY se sont associés à cette création en devenant Trésorier et Secrétaire du mouvement.

Le but était alors de constituer une voie complémentaire à celle de l’Union Gaulliste pour la Démocratie, en reprenant les mêmes valeurs mais en « modernisant » son nom qui apparaissait comme entré dans l’Histoire, pour assurer le renouveau avec un souffle toujours fédérateur.

A terme, il était envisagé de fusionner L’Union Gaulliste pour la Démocratie et Les Républicains.

Les Républicains disposait, dès leur création, de la propriété intellectuelle de l’INPI (dépôt du 12 Septembre 2000) sous le N° 00 3 051 582 comme « Mouvement politique » (classe 42 de l’époque), d’un siège social à Paris et d’un Mandataire Financier national.

Les Républicains, sur le fondement politique « Au dessus de la Droite, au dessus de la Gauche », ont alors développé une stratégie basée sur le développement d’Internet (à ses débuts à l’époque), qui a permis de positionner le site au 1er rang des sites politiques français depuis plusieurs années et ont effectué la promotion d’idées « hors pensée unique » à travers de très nombreux articles de fond, leur participation à des Cercles ou Associations de réflexion (notamment Club Nouveau Siècle, Observatoire de la République) et par la parution en Novembre 2013 d’un livre écrit par Michel MERCIER, Président : « Sortir la France de la voie du Déclin : l’échéance vitale des Municipales 2014 » (www.morebooks.fr) dont les thèmes et les solutions défendus depuis 2001 étaient en avance sur la campagne présidentielle de 2017

Pour prendre connaissance des idées défendues par Les Républicains, le texte de présentation de l’UGD publié sur son blog en 2006, u-g-d.net, lors de la passation de la Présidence à Michel MERCIER.

L’Union Gaulliste pour la Démocratie

Nous sommes historiquement les héritiers directs de l’Union Démocratique du Travail – UDT – créée en 1958 à la demande du Général de Gaulle, premier Président de la Vèm République afin de promouvoir les volets social et humaniste de son action : « En notre temps, la seule querelle qui vaille est celle de l’homme. C’est l’homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer. » Charles de Gaulle – Extrait d’une conférence de presse – Palais de l’Elysée 25 Mars 1959.

Lors de l’élaboration du projet de la « Nouvelle Société » qui reprenait cette ambition à partir de 1969, le Premier Ministre Jacques Chaban-Delmas, son auteur, demanda à des Gaullistes situés à la gauche de sa majorité de se regrouper afin de lui apporter un loyal et efficace soutien.

A cet effet, en 1971, est créée l’Union Travailliste.

Son Président est Gilbert Grandval, Compagnon de la Libération, Ministre du Travail du Général de Gaulle et Père de la Participation, avec René Capitant et Louis Vallon.

En 1979, l’Union Travailliste devient « L’Union Gaulliste pour la Démocratie » – UGD – et Gilbert Grandval reste son Président.

A son décès fin Novembre 1981, le Professeur Elie – Jacques Picard, Résistant – Déporté, Vice – Président et son bras droit, devient Président et conduit l’Union Gaulliste pour la Démocratie jusqu’en 2005 à travers tous les combats politiques dans la fidélité à la vision humaniste du gaullisme.

Le Président Michel MERCIER

UNION GAULLISTE POUR LA DEMOCRATIE
36, rue Tiquetonne 75002 PARIS     ugdpr@aliceadsl.fr