LREM met une « dernière » fois en garde sa députée Thill

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La République en marche a mis une « dernière » fois en garde jeudi la députée Agnès Thill « contre les excès » de ses « prises de position publiques », après des propos concernant un supposé « lobby LGBT à l’Assemblée nationale ».
Dans ce courrier que l’AFP s’est procuré, le patron par intérim du parti Philippe Grangeon, et celui du groupe de députés Gilles Le Gendre, condamnent « avec la plus grande fermeté » un tweet de la députée de l’Oise, depuis supprimé.
Dans ce message portant sur la procréation médicalement assisté, Mme Thill dénonçait « un puissant lobby LGBT à l’Assemblée nationale », tout en arguant que « l’Assemblée nationale n’est pas la France ».

...                                    POUR ACCEDER A L'ARTICLE CLIQUEZ SUR L'IMAGE A GAUCHE OU LE TITRE EN HAUT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*