Macron, mutique objet de leur ressentiment

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

La haine envers le chef de l’Etat toujours silencieux est devenue un moteur de la mobilisation. L’expression d’une défiance envers un président perçu comme arrogant, qui n’a pas compris que les ressorts de son élection imposaient la modestie.

...                                    POUR ACCEDER A L'ARTICLE CLIQUEZ SUR L'IMAGE A GAUCHE OU LE TITRE EN HAUT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*