Le leader de la e-politique depuis

By Liberation.fr

L’agence Reuters a publié mercredi le cliché sanglant d’une victime de l’attaque de Londres. En France, les médias sont plus frileux- surtout, ils s’exposent à des poursuites en cas de diffusion d’images sur lesquelles les blessés sont identifiables et n’ont pas donné leur accord. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *